Commotion cérébrale symptômes chez les tout-petits

Une commotion cérébrale est le résultat d'un traumatisme à la tête qui provoque des changements temporaires dans la façon dont le cerveau fonctionne. Il peut bouleverser l'équilibre, la coordination, les réflexes et la parole, déclare la Clinique Mayo. Les tout-petits, surtout les tout-petits nouvellement marche, sont enclins à se cogner la tête. Plusieurs fois, les résultats sont rien de plus que des larmes et d'une contusion laide. Une perte temporaire de conscience est un signe clair d'une commotion dans un tout-petit, mais il ya d'autres symptômes de ce type de blessure à la tête.

Perte de conscience

Toute blessure à la tête qui se traduit par une perte de conscience est une commotion cérébrale. D'autres symptômes, même sans une perte de conscience peuvent aussi indiquer une commotion cérébrale. Un bambin sort à la suite des blessures subies au cerveau y compris des meurtrissures, déchirure des vaisseaux sanguins ou des lésions nerveuses, déclare KidsHealth.org. Envie de dormir après la blessure à la tête est commune. Les jeunes enfants qui sont endormis après le traumatisme de la tête devraient être prises pour un médecin, prévient le Dr Greene, un pédiatre.

Les changements mentaux

Commotions cérébrales bénignes qui ne comprennent pas une perte de conscience peuvent provoquer un bambin d'avoir un changement temporaire de l'état mental. Cela peut inclure la confusion, la désorientation ou difficulté à se concentrer jusqu'à 15 minutes, indique KidsHealth.org. Ces mêmes changements mentaux peuvent se produire avec les commotions cérébrales modérées et sévères et durent plus de 15 minutes. Autres changements mentaux associés à une commotion cérébrale comprennent l'amnésie temporaire (perte de mémoire), troubles de l'élocution, de parler d'une manière absurde, et la difficulté à penser ou prendre des décisions. Les tout-petits peuvent apparaître irritable ou anxieux sans raison évidente. KidsHealth.org souligne que dans certains cas, les changements mentaux peuvent persister pendant plusieurs semaines ou mois, mais la plupart des enfants à récupérer rapidement.

Signes non verbaux

Un jeune enfant peut perdre tout intérêt dans des activités ou des jouets favorisées après une commotion cérébrale. Elle peut changer ses habitudes alimentaires ou de sommeil. Surveillez votre enfant à devenir facilement fatigué après la blessure.

Autres symptômes

Douleur au site de la lésion est à prévoir, mais un mal de tête qui dure bien après l'impact peut être un signe de commotion cérébrale. Les tout-petits peuvent signaler vision floue ou floue. L'exécution des tâches qui exigent équilibre ou de coordination peut être difficile. Un bambin peut vomir peu de temps après le réveil de l'impact de la blessure à la tête. D'autres symptômes, selon le Dr Greene, comprennent des douleurs au cou, une échancrure du crâne ou une grande bosse. Il est possible pour une commotion cérébrale pour provoquer des bourdonnements dans les oreilles, sensibilité à la lumière ou le bruit et le réveil pendant le sommeil plusieurs heures ou jours après la blessure, précise la Clinique Mayo.

Symptômes graves

Tous les signes graves d'une commotion cérébrale nécessitent un traitement médical d'urgence. Si votre enfant éprouve une blessure force, comme celle résultant d'un accident de voiture, obtenir des soins médicaux. Si vous ne pouvez pas réveiller votre enfant ou si son état mental semble se détériorer, ce est une cause de préoccupation. Avoir un élève plus grande que l'autre ou les crises sont d'autres symptômes graves d'une commotion cérébrale dans un tout-petit.


Vous pourriez aussi aimer