Solutions aux effets de la monoparentales Famille sur les enfants


Solutions aux effets de la monoparentales Famille sur les enfants


Les parents seuls face à des défis énormes. Souvent, le parent gardien doit remplir les rôles de principal fournisseur et le soignant sans le bénéfice d'un partenaire. Ce est une tâche difficile dans le meilleur des cas. Cependant, il est possible de minimiser les effets de la monoparentalité sur vos enfants. En gardant votre attention sur les meilleurs intérêts de vos enfants, l'utilisation des ressources et en prenant bien soin de vous, vous pouvez fournir un milieu stimulant à la maison en toute sécurité pour votre famille.

Effets financiers

"Les mères célibataires ont les taux de pauvreté dans tous les groupes démographiques les plus élevées," selon le site Helpguide. Plusieurs fois, les enfants élevés dans des foyers monoparentaux souffrent de problèmes de santé plus graves lorsque le parent gardien est incapable de leur fournir une bonne nutrition et l'assurance maladie. En outre, les enfants de familles monoparentales sont à un plus grand risque pour leur implication dans les comportements dangereux, comme la drogue, l'alcool, l'activité criminelle ou l'automutilation raison de l'absence d'un contrôle adéquat des adultes. Pour surmonter les effets de finances limitées, les parents isolés devraient chercher les ressources communautaires pour compléter les besoins de leurs familles, y compris les organismes qui peuvent les aider à recueillir le soutien des enfants en souffrance. les parents absents sont encore responsables de soutenir leurs enfants. Profitez des programmes de garde d'enfants financés par l'État, et des plans d'assurance médicale et dentaire pour soulager une partie de la pression financière sur votre famille. En outre, impliquer vos enfants après l'école des programmes qui leur permettront de demeurer actif et en sécurité pendant les heures que vous devez travailler.

Effets émotionnels

Enfants de familles monoparentales se sentent souvent seuls, effrayé, inquiet et triste, en particulier en réponse à une situation de divorce. Selon le site Helpguide, il ne est pas rare pour un enfant de se blâmer pour la décision de ses parents de se séparer. En outre, même si votre enfant comprend vos raisons pour le divorce, elle sera toujours pleurer la perte de contact quotidien avec le parent non gardien. Extrême tristesse, la colère ou la culpabilité mal placée pourrait conduire à votre enfant à l'acte ou de devenir déprimé. Il est important qu'elle comprendre que malgré le changement de la structure familiale, elle a encore une famille. Vous et votre ex-conjoint devez expliquer à votre enfant qu'elle continuera à profiter d'une relation étroite et aimante avec vous deux. Vous pouvez soulager certains de ses craintes et de tristesse en présentant un front uni, à vrai dire et répondre à ses questions et préoccupations avec patience et sensibilité.

Le stress parental et de dépression

Les parents isolés sont souvent si consommés par les demandes de prestation et se occuper de leurs familles qu'ils commencent à se négliger. Naturellement, votre première préoccupation est le bien-être de vos enfants, mais l'épuisement physique et émotionnel qui vient avec ignorant vos propres besoins est une menace pour la stabilité de votre environnement familial. Vous devez faire votre santé une priorité. Prenez soin de vous en mangeant une bonne alimentation, obtenir un repos suffisant et l'exercice sur une base régulière. Activités comme la course, la marche, le vélo ou la natation vous aideront à gérer le stress, en plus de garder votre corps en bonne santé, selon le site Helpguide. Aussi, se tourner vers la famille et les amis lorsque vous avez besoin de parler. Vous avez besoin d'un endroit sûr pour exprimer vos sentiments de colère, de tristesse, de solitude ou de la frustration. Laissez les gens qui vous aiment à offrir leur confort et de soutien.


Vous pourriez aussi aimer