Les symptômes de la maladie de Bright

La maladie de Bright est une classification historique des maladies rénales qui comprend aujourd'hui la néphrite aiguë et chronique (parfois aussi appelé syndrome néphrotique ou glomérulonéphrite). Néphropathie est causée par une inflammation des structures internes du rein. Alors que près de 50 pour cent des personnes qui développent l'expérience de la néphrite aiguë aucun symptôme, d'autres peuvent éprouver certains symptômes communs et généralisées qui peuvent devenir grave si elle ne est pas traitée.

Les symptômes communs

L'inflammation des reins et, en particulier, les glomérules (une partie des reins qui régissent le filtrage et débarrasser le corps des déchets) entraîne le fluide en excès de se accumuler dans le corps et le sang et de la protéine d'être perdu dans l'urine. Cela se traduit par un gonflement des tissus corporels dans le visage, les yeux, les bras, les mains, les jambes et les pieds. Le volume d'urine diminue généralement, et il devient de couleur sombre ou trouble en raison de l'accumulation de protéines et de sang. Les gens atteints de néphrite peuvent développer des veines du cou agrandies raison de l'augmentation de la pression artérielle, ainsi que la surcharge liquide dans l'abdomen et une hypertrophie du foie qui est palpable à l'examen physique.

Les symptômes généralisés

La maladie de Bright peut causer un certain nombre de symptômes généralisés qui affectent l'ensemble du corps. Ces symptômes peuvent inclure une éruption cutanée, une vision floue, fièvre, maux de tête, malaise général (se sentir malade), des douleurs musculaires et des douleurs articulaires. Une toux qui produit un mucus contenant une rose, matériau mousseuse peut également se développer. Beaucoup seront également une expérience diminution de la vigilance, de la somnolence, de la fatigue et de la confusion.

Les symptômes chroniques et graves

Dans certains cas, la néphrite aiguë peut évoluer vers la glomérulonéphrite chronique, une maladie grave caractérisée par une détérioration de la glomérules des reins. Selon les instituts nationaux de la santé, au moins un tiers de ceux qui néphrite aiguë sera connaîtra une récurrence de la condition qui se termine finalement dans l'insuffisance rénale au stade terminal. Environ 25 pour cent des personnes atteintes de la néphrite chronique ne ont aucun antécédent de la néphrite aiguë, ne rapportant aucun symptômes manifestes avant que les symptômes de l'insuffisance rénale apparaissent.
En plus des symptômes décrits ci-dessus, ceux qui glomérulonéphrite avancée ou une insuffisance rénale peuvent éprouver des symptômes tels que nausées et vomissements, perte de poids inexpliquée, saignement de nez, sang dans les vomissures ou les selles, des démangeaisons généralisées, des crampes ou des spasmes musculaires, miction excessive ou un besoin d'uriner la nuit, urine mousseuse, hoquets fréquents et une augmentation des saignements ou des ecchymoses. Ils peuvent aussi remarquer un changement dans le pigment de la peau, car il devient parfois brun ou jaune teinte. Diminution de la sensation dans les mains ou les pieds, des convulsions, délire ou le coma peuvent également se produire.


Vous pourriez aussi aimer