Primrose Oil & grossesse précoce

onagre, une fleur sauvage endémique en Amérique du Nord, a une longue histoire d'utilisation médicinale. Huile concentrée de la fleur est une excellente source d'acides gras oméga-6 acides gras, qui ont plusieurs propriétés nutritionnelles et pharmaceutiques. Traditionnellement, les sages-femmes ont recommandé l'huile d'onagre comme une intervention naturopathie pour empêcher certains malaises et les complications liées à la grossesse. Bien qu'il puisse être bénéfique en début de grossesse, il ya peu de preuves pour confirmer ou réfuter les allégations de son innocuité et l'efficacité.

Avantages

l'huile d'onagre peut aider à atténuer bon nombre des premiers malaises et les complications liées à la grossesse. Le National Institutes of Health signale que l'huile peut soulager la mastalgie, ou la douleur du sein, qui est un problème très commun au cours du premier trimestre de la grossesse. Le NIH note également la popularité de l'huile d'onagre dans le traitement et la prévention des complications de la grossesse, y compris la pré-éclampsie ou l'hypertension liée à la grossesse. Cependant, aucun de ces avantages a été démontré de façon concluante dans les études scientifiques.

Preuve

La preuve est limitée en ce qui concerne l'efficacité de l'huile d'onagre comme un traitement pour des problèmes ou des complications liées à la grossesse. Les National Institutes of Health classement de l'huile d'onagre comme «potentiellement efficace» pour la mastalgie, mais note pas de preuves suffisantes pour prouver ou réfuter ses prétendus avantages ne importe quel stade de la grossesse. En 1999, une étude publiée dans le "Journal de l'infirmière sage-femme" a enquêté sur les avantages de l'huile d'onagre pendant les derniers stades de la grossesse et ne en trouva pas. Aucun essai clinique n'a évalué son utilisation dans le premier trimestre.

Les risques pour la grossesse

Les principales préoccupations associées avec de l'huile d'onagre se produisent pendant les trois dernières semaines d'une grossesse normale durée. "Le Journal de l'infirmière sage-femme», a noté que les femmes prenant l'huile d'onagre dans les dernières semaines de la grossesse ont des taux plus élevés d'arrêt de la descente - quand un bébé se arrête de descendre dans le vagin dans les dernières étapes du travail - et que plus de la les bébés doivent être tirés à l'aide d'un aspirateur. Aucune étude ont eu lieu afin de déterminer si, et dans quelle mesure, l'huile d'onagre en début de grossesse peuvent affecter le résultat plus tard.

Effets secondaires généraux

Au cours de toutes les étapes de la grossesse, l'huile d'onagre peut provoquer des effets secondaires désagréables. Selon l'Université du Maryland Medical Center, les effets secondaires de l'huile d'onagre sont rares et généralement bénins. Les plaintes les plus fréquentes se produisent à des doses plus élevées dépassant la norme recommandée. Ces perturbations pourraient inclure des nausées, des maux de tête et des crampes abdominales. En règle générale, les femmes enceintes et non enceintes devraient prendre des suppléments nutritionnels que lorsqu'il est dirigé à le faire par un professionnel de la santé qualifié. Ne pas utiliser l'huile d'onagre en début de grossesse, sauf si votre médecin le recommande expressément.


Vous pourriez aussi aimer